A.N.G.E: Prisca, Aidrian Gaëlle

Aller en bas

A.N.G.E: Prisca, Aidrian Gaëlle

Message  Flore le Mar 2 Mar - 20:33

Bon inspiration bac blanc, je ne sais donc pas encore ou ce passage se trouvera Razz



Elle est assise ici depuis plusieurs heures maintenant, immobile, le regard vide, semblant à peine respirer. De temps en temps, Prisca s'accroupit à ses côtés, essayant, du mieux qu'elle peut de la faire parler, mais elle n'a toujours pas dit un mot... J'ai également essayé mais elle n'a pas desserrée les lèvres et son regard fuyait le mien. Je ne reste pas loin, refusant de m'éloigner comme si ma présence lui était indispensable. Je sais bien que non mais je reste quand même, adossé à la porte, silencieux. Prisca ne cesse de faire des allers et retours entre la pièce, le couloir et les jardins. De temps à autres elle m'adresse un sourire que je ne lui rends pas. Elle ne m'insupporte pas plus que ça, elle est même assez agréable mais je ne sais pas... la relation est compliquée alors ma bouche reste figée. Une fois de plus, elle passe devant moi et s'approche de Gaëlle. J'ai presque envie de lui dire d'arrêter de s'acharner pour rien, Gaëlle est en état de choc, elle ne se remettra pas à parler juste pour un sourire! Je n'arrive pas à la rassurer alors pourquoi y arriverait-elle?!?
Dehors la nuit tombe peu à peu; par la fenêtre j'observe les jardins. La lune se reflète dans l'eau du bassin et son faible halo lumineux pare d'ombres mouvantes la pelouse du parc tandis que les arbres frémissent doucement sous le vent.
"Gaëlle, s'il te plait réponds moi." Le murmure est doux, tendre, Prisca n'a pas l'air d'envisager la possibilité de se résigner. Elle s'est assise par terre et a pris sa main qu'elle serre faiblement. Elle fixe Gaëlle, un sourire triste aux lèvres, les yeux brillants, sans doute humides, comme les miens. Je les regarde toutes les deux, passe d'un profil à l'autre, mais yeux glissent inlassablement. J'attends un déclic de Gaëlle ou la résignation de Prisca. Prisca... son expression est si émouvante que j'aurais presque envie d'aller la voir, de poser ma main sur son épaule, tenter de la rassurer, la convaincre de se reposer. Enterrer ma jalousie maladive pour quelques heures... Pourtant, je ne bouge pas. Mon regard dérive sur son cou, le médaillon s'est remis à briller d'un éclat vif. Depuis quand? Je ne sais pas, je viens de le remarquer à l'instant. Soit Prisca ne s'en est pas aperçue soit elle a choisit de ne pas y prêter attention. Je reporte la mienne sur Gaëlle: elle ne bouge toujours pas, plus immobile que jamais; j'ai l'impression de contempler une statue d'une extrême précision.
De dehors me parviens le bruissement étouffé des feuilles. J'ai besoin de respirer un peu d'air frais, de faire quelques pas et de passer un peu d'eau sur mon visage. Ca va faire cinq heures que je demeure appuyé contre la porte, simplement à attendre, à l'attendre. J'ai besoin de marcher mais j'ai peur de l'abandonner. Prisca qui me regarde discrètement de temps à autre l'a compris. Elle se relève et s'approche doucement de moi.
_ Va faire un tour dehors Aidrian, tu en as besoin, je reste avec elle ne t'inquiète pas.
Je refuse, elle hausse les épaules et retourne s'assoir à côté de Gaëlle. Elle lui prend la main tout en continuant de me jeter des regards inquiets.
Une nouvelle heure s'écoule ainsi, Prisca n'a plus bougée, probablement épuisée. Elle me regarde fixement, comme pour m'assurer que je peux sortir, de ne pas m'inquiéter. Je ne sais pas vraiment ce qui me décide mais il faut que je bouge un peu. Je quitte donc, plus ou moins à regrets la pièce.
Je sors donc et vais faire quelques pas dans les jardins.¬
[...]
Prisca avait raison, sortir et marcher m'a fait du bien. Je ne sais pas de combien de temps Gaëlle aura besoin pour sortir de cet état de choc mais il est évident que Prisca et moi ne pourrons pas attendre indéfiniment sans nous reposer. Je vais tenter de la convaincre.

Lorsque je rentre dans le couloir et me dirige vers la salle mes pas s'accélèrent au son d'un sanglot étouffé. Je pousse la battant, inquiet. Prisca sourit derrière ses larmes, murmurant doucement quelques mots à Gaëlle qui répond enfin. Enlacées, il semble ainsi que rien ne pourrait les séparer. Tremblante, Gaëlle serre son amie comme si elle ne s'étaient pas vue depuis des siècles.
Je ne sais pas ce que Prisca a pu lui dire durant ma brève absence mais elle a réussit à la "défiger".
Je ne sais pas ce qui s'est passé et je ne préfère pas la savoir... Jaloux? Non, résigné juste, ça fait un moment que j'ai arrêté d'essayer de comprendre la relation qu'elles partageaient. Je sais qu'elle est forte mais je sais également qu'elle n'a rien à voir avec la mienne alors...
Je m'approche d'elles le plus silencieusement possible, de peur que le moindre bruit ne la fasse replonger dans son mutisme. Prisca me sourit faiblement et, cette fois, je souris à mon tour. Entre deux de ses sanglots, j'entends Gaëlle s'excuser alors qu'elle tente en vain de la rassurer. Peu à peu, Gaëlle semble reprendre le dessus sur ses émotions., je suis rassuré.

_ Gaëlle? Mon murmure était plus étouffé que je ne le pensais, étranglé. Pourtant, elle m'a entendu. Lentement, elle desserre son étreinte de Prisca et se tourne vers moi, un sourire gêné aux lèvres...





Lorsqu'elle desserra enfin les lèvres pour prononcer quelques mots, Gaëlle fut surprise par le son de sa voix: un son étouffé, timide.
Elle n'avait rien dit, rien fait n'avait pas mangé ni bougé depuis ce matin.
Elle jeta un bref regard par la fenêtre, il faisait noir. Quelle heure était il? 23h? Minuit... elle n'aurait sut le dire. Sa journée lui semblait vague, c'était comme si elle venait de s'éveiller après une longue sieste, une très longue sieste; pourtant elle le savait, elle n'avait pas dormi. Elle était resté la sans rien dire, sans rien entendre, sans rien regarder. Elle s'était contentée d'être là. Elle savait, ou du moins elle se doutait, que Prisca et Aidrian étaient restés à ses côtés.
Les images qu'elle avait voulues oublier durant toute la journée lui revenaient violemment, tournant sans cesse. Elle était sorti de sa torpeur et ce n'était pas une sensation agréable. Refoulant du mieux qu'elle le pouvait ses larmes, son chagrin et ses souvenirs, elle réalisa soudain qu'elle se trouvait dans les bras de Prisca, l'étreignant à lui faire mal. Alors, lentement, elle desserra son étreinte et s'écarta.
Aidrian était derrière elle, il lui parla doucement, posant sa main sur son épaule. Elle se retourna et tenta de dessiner sur son visage ce qui pouvait ressembler le plus à un sourire. Il souriait, visiblement soulagé.


©️ Flore A.
avatar
Flore
Admin

Messages : 98
Date d'inscription : 09/02/2010
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://evasionetreves.jtkc.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: A.N.G.E: Prisca, Aidrian Gaëlle

Message  Mad le Mar 2 Mar - 21:20

J'aime beaucoup même si je ne suis pas certaine de bien comprendre l'interret du dernier paragraphe!

T'as fait ça en bac blanc de quoi? juste pr savoir tu me diras les notes à mon avis elles vont souffrir!
avatar
Mad
préparateur de brouillons

Messages : 54
Date d'inscription : 09/02/2010
Age : 35

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A.N.G.E: Prisca, Aidrian Gaëlle

Message  Steph le Mar 2 Mar - 23:08

Dis toi que tu n'auras pas perdu ta journée! C'est clairement superbe! J'espère que tu vas trouver où l'intégrer!
avatar
Steph
préparateur de brouillons

Messages : 55
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 46

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A.N.G.E: Prisca, Aidrian Gaëlle

Message  Flore le Ven 12 Mar - 11:44

Roh celui là j'ai fait le debut en anglais et la fin en svt!! Avec comme notes respectives 14,5 et 17,5 donc ça va lol
avatar
Flore
Admin

Messages : 98
Date d'inscription : 09/02/2010
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://evasionetreves.jtkc.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: A.N.G.E: Prisca, Aidrian Gaëlle

Message  Mad le Mar 16 Mar - 19:53

ah rien à dire donc Embarassed
bravo!
avatar
Mad
préparateur de brouillons

Messages : 54
Date d'inscription : 09/02/2010
Age : 35

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A.N.G.E: Prisca, Aidrian Gaëlle

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum